Le FSE + : que faut-il savoir sur ce fonds structurel de l’Union européenne ?

Dans le but de réduire les disparités de développement et de renforcer la cohésion sociale et économique entre les régions et pays membres, l’Union européenne a mis en place des mécanismes financiers, notamment les Fonds structurels. Parmi eux, le FSE + ou Fonds Social Européen, établi en 1957, occupe une place prépondérante en tant qu’instrument principal pour la promotion de l’inclusion sociale et de l’emploi. Son objectif est d’aider les citoyens à trouver un travail, voire améliorer leur situation professionnelle, en facilitant l’intégration des seniors et des jeunes (les personnes concernées sont celles ayant des qualifications limitées ou celles en situation de handicap).

Qui sont ces personnes pouvant bénéficier du programme national du FSE + ? 

Le fonds n’octroie pas d’aide directe aux individus,il faut faire une formation FSE+ pour bien le comprendre . Afin de solliciter une subvention du Fonds Social Européen +, il est nécessaire d’être une entité juridique. Les programmes de ce fonds, qui sont sous la gestion de l’État, apportent un soutien aux projets des organismes, qu’ils soient publics ou privés. Ce projet vise normalement à adapter les entreprises et les travailleurs aux changements économiques, encourager le maintien et le retour dans le monde du travail, faciliter l’intégration des personnes défavorisées, combattre les discriminations dans le monde du travail et s’opposer à la précarité matérielle ou alimentaire.

A découvrir également : Les critères essentiels pour choisir une agence de communication à Nice adaptée à votre entreprise

Quels sont les principaux projets soutenus par le Programme national FSE + ?

Pour la période allant de 2021 à 2027, le programme national FSE + se concentre sur sept priorités clés. Il vise à promouvoir l’inclusion sociale et l’insertion professionnelle des individus les plus éloignés du monde du travail et les populations exclues ou celles les plus vulnérables. De plus, il s’engage à faciliter l’accès à l’emploi des jeunes et à faciliter leur employabilité grâce à une réussite éducative. Le programme a également pour objectif d’améliorer les systèmes d’éducation, l’orientation, la formation professionnelle et les compétences afin d’anticiper et accompagner de manière optimale les mutations économiques. Il aspire à favoriser un marché du travail inclusif, créateur d’emplois et à promouvoir un environnement de travail accessible, et ce, à tous. 

En outre, le programme prévoit de fournir une aide matérielle et alimentaire aux personnes le plus dans le besoin, de stimuler l’innovation sociale et l’avènement de dispositifs novateurs. Pour finir, il s’engage à apporter une solution aux défis spécifiques présentés par les régions ultra périphériques.

A découvrir également : Le bilan de compétences à Toulouse : faire le point et redéfinir votre chemin professionnel

Le Fonds Social Européen + :  est-il en mesure de financer des projets locaux ? 

La réponse à cette question est oui ! Environ 80 % des fonds à louer aux programmes nationaux sous la tutelle du ministère de l’Emploi sont délégués aux préfets de région. Cela vise à appuyer des initiatives locales au plus près des territoires, favorisant ainsi une mise en œuvre efficace des projets.